Quels sont les éléments à considérer lors choix de son Wakizashi ?

Le Wakizashi est une épée japonaise, dont la taille est deux fois plus courte que celle du Katana. Moins connue que le Katana, ils forment ensemble un duo intéressant lors des combats. En effet, le Wakizashi est utilisé comme une arme de secours et l’autre l’arme principale. Si vous envisagez d’avoir un Wakizashi, il est important de considérer certains critères, qui sont tous importants. Quels sont les éléments à considérer lors choix de son Wakizashi ?

Le matériau de fabrication de larme et du manche

Les matériaux de fabrication de la lame et du manche sont des critères de choix importants, qui sont déterminants pour la qualité et la durabilité de votre Wakizashi. Pour d’amples détails, regardez ici. Pour s’assurer de la meilleure performance de son arme, optez pour une arme dont la lame est en acier inoxydable ou en acier au carbone. L’acier inoxydable est solide, durable et facile à entretenir, cependant, ce matériau n’est pas aussi tranchant que l’acier au carbone. Parmi ces deux, choisissez celui qui convient le mieux à vos besoins.

Lire également : Le déstockage de chanvre est-il une stratégie rentable pour votre boutique ?

Concernant la poignée, on distingue plusieurs matériaux, en bois ou en matériaux synthétiques. Si vous voulez un Wakizashi authentique ou traditionnel, les poignées en bois sont un excellent choix. Cependant, ces poignées traditionnelles sont fragiles, et une fissure peut rapidement se faire sentir au bout de quelque temps d’utilisation. Vous pouvez aussi choisir une poignée synthétique. Elle n’est pas aussi belle que celle en bois, mais elle demeure solide et résistante.

L’utilisation prévue 

Il existe plusieurs variétés de Wakizashi, mais elles ne sont pas toutes destinées à la même utilisation. Ainsi, avant de procéder à l’achat de votre arme, assurez-vous de vérifier l’utilisation que vous voulez en faire. Vous pouvez utiliser un Wakizashi de plusieurs façons. Que ce soit pour servir d’objet d’art ou faire partie de votre collection, vous n’avez pas besoin d’une arme fonctionnelle, un simple Wakizashi peut faire l’affaire. Par contre, si vous voulez vous en servir pour couper ou trancher lors des entrainements, vous avez besoin d’un Wakizashi fonctionnel et robuste.

Avez-vous vu cela : Comment assurer la sécurité de votre entreprise dans l'ère du digital ?

La longueur de la lame 

Quel que soit ce que vous avez prévu de faire avec votre Wakizashi, vous devez tenir compte de la longueur de sa lame, avant de faire un choix. Selon l’utilisation ou vos préférences, vous pouvez vous tourner vers une lame plus courte ou plus longue, le plus important, c’est d’être à l’aise avec votre arme. Par exemple, choisissez :

  • Une longue lame (27-29 pouces) : Pour une utilisation en extérieur ;
  • Une courte lame (24-26 pouces) : Pour une utilisation en intérieur ou pour une partie de combat rapproché.

L’épaisseur et la forme de la larme

Ce critère est important, car elle garantit la durabilité, l’équilibre, l’efficacité ainsi que la capacité de coupe du Wakizashi. Une lame épaisse est plus solide et résistance, elle peut être utilisée durant des années. D’un autre côté, une lame plus fine sera moins résistante et aura plus de facilité à se plier ou se casser durant l’utilisation. Que l’épaisseur soit fine ou épaisse, c’est vous qui choisissez en fonction de l’utilisation.

Outre l’épaisseur de la lame, il est important de choisir une forme adaptée à l’utilisation prévue pour le Wakizashi. Il existe généralement deux formes. Il y a la lame dont la courbure est arrondie encore appelée « sori » et celle dont la courbure est moins prononcée. La première est recommandée pour trancher et l’autre forme est adaptée pour des mouvements de poussée. Il s’agit d’un choix délicat, car, il faut tenir compte de votre style de combat, de la fluidité recherchée pour vos mouvements…